MONUMENT AUX MORTS

Dimanche eut lieu, à Vieux Condé, l'inauguration du monument aux enfants de la commune tombés au Champ d'honneur.

La journée commença par les funérailles du lieutenant Arthur Mercier, tué en avril 1915, près de Namur ; à cet office, fut en même temps commémoré le souvenir de tous les enfants de la paroisse morts pour la France.

Familles en deuil et anciens combattants emplissaient la vaste église.

Après l'Évangile, M. l'abbé Constant Bricout, curé, exalta l'héroïsme de nos soldats.

L'après-midi le cortège officiel se rendit à son tour au pied du monument qui comprend une pyramide en pierre blanche, portant un soldat en bronze, l'arme au bras.

Au bas, une palme, avec cette inscription : « Aux enfants de Vieux-Condé, morts pour la France ». Sur les quatre faces, les noms de 241 soldats tombés au Champ d'honneur et des 13 victimes civiles. De nombreux discours furent prononcés. Sources : Le Grand Hebdomadaire, n° 44, dimanche 29 octobre 1922, p. 698.

La sculpture est l'oeuvre de CAMUS Etienne. Si le monument aux Morts n'existe plus, la sculpture existe toujours, elle fait face à l'actuel Monument aux Morts.

Délibérations Conseil municipal 02/08/1919 (Sources A.D.N)


Délibérations Conseil municipal 28/08/1920 (Sources A.D.N)

Minute 30/10/1920 (Source Archives Départementales du Nord)

Délibérations Conseil municipal 25/02/1922

(Sources Archives Départementales du Nord)

Courriers divers (sources Archives Départementales du Nord)

Courriers divers (Sources Archives Départementales du Nord)


Minute (Sources Archives Départementales du Nord)
Courrier (Source Archives Départementales du Nord)